Musique

Prophètes du chaos

SWANS Les impressionnants New-Yorkais reviennent en terres romandes. Leur leader Michael Gira s’explique.
Les Swans au complet avec Michael Gira sur la droite. DR
Musique

Que de chemin parcouru depuis les charges viscérales, cathartiques et sadomaso des albums Filth (1983) et Cop (1984). En trente ans de carrière – avec toutefois une interruption entre 1997 et 2010 –, les Swans ont imposé leur esthétique exigeante à un rythme stakhanoviste, balayant un large champ, du bruistisme industriel des débuts à la répétition immersive et quasi orchestrale du récent The Seer, empilement de sons et textures qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion