Actualité

Odaka, ville fantôme

JAPON • A quelques encablures de Fukushima, Odaka reste une ville désertée, profondément marquée par les stigmates du tsunami et la catastrophe nucléaire. Reportage.  
Minamisoma JPDS

Située à une vingtaine de kilomètres de Fukushima, dans le nord-est du Japon, la bourgade d’Odaka est restée figée depuis le 11 mars 2011. Ce jour-là, le tremblement de terre de force 9 et le tsunami qui a suivi ont dévasté vies, paysages et toutes formes de constructions jusqu’aux portes de la ville. Les deux explosions survenues au cœur de la centrale nucléaire ont provoqué une pollution radioactive sur toute

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion