Cinéma

Arash, le piège des retrouvailles

IRAN Premier long métrage de fiction de Massoud Bakhshi, «Une Famille respectable» raconte le retour au pays d’Arash, après vingt-deux ans d’exil. Un film noir qui se double d’un récit initiatique.
Photo. Arash TRIGON FILM

Un taxi se faufile dans les rues d’une grande ville, son chauffeur se fait attaquer, des motos pétaradent, le bruit de fond se déguise en musique techno… Ce pourraient être les nuisances insidieuses et la violence ordinaire de n’importe quelle métropole du monde. Là, il s’agit du retour en Iran d’Arash, le personnage central d’Une famille respectable de Massoud Bakhshi. Arash, dont le nom est également celui d’un archer légendaire

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion