Musique

Relooké, le Conservatoire populaire souffle ses quatre-vingts bougies

GENEVE • Après deux ans de rénovation, le Conservatoire populaire inaugure son site historique, rue François d’Ivernois, et fête ses 80 ans.

«C’est la fin d’une crise immobilière!» Peter Minten, directeur du Conservatoire populaire de musique danse et théâtre (CPMDT), affiche un soulagement mêlé de fierté en évoquant la réouverture du centre historique situé au 7, rue François d’Ivernois (anciennement ERA). S’attaquant à toute la structure intérieure et extérieure du bâtiment, les travaux ont permis l’agrandissement du Conservatoire dont les huit étages hébergent à présent des locaux administratifs, des salles de cours,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion