Les éditeurs obtiennent un sursis

La Poste ne majorera pas ses tarifs pour la distribution de journaux en 2013. Face à l’opposition des éditeurs, le géant jaune a décidé de reporter la hausse d’une année. «Nous sommes conscients des difficultés que les éditeurs traversent, commente Mariano Masserini, porte-parole de La Poste. Nous sommes donc d’accord de faire un geste encore une fois, afin de permettre aux éditeurs de s’organiser.» Daniel Hammer, secrétaire général de Médias

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion