Suisse

La Suisse veut être intraitable

TRAITE DES MIGRANTS • Simonetta Sommaruga a présenté un plan d’action national contre l’esclavage moderne. Mais de gros points d’interrogation subsistent côté cantons.

«Nous ne devons plus tolérer la traite des êtres humains dans notre pays.» La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a présenté hier à Berne un plan d’action national contre cette forme moderne d’esclavage, qui toucherait 21 millions de personnes dans le monde. Elle s’exprimait lors d’une conférence organisée à l’occasion de la Journée européenne de lutte contre la traite des êtres humains. Le plan d’action suisse vise à renforcer la prévention,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion