Scène

Visages en cascades

CHINE • Dans le Sichuan, le Bian Lian, ou l’art magique du changement d’expression à l’aide de masques, reste une tradition bien ancrée.
Le Bian Lian CC

Fin d’après-midi estivale à Chengdu. La Maison de thé du Parc de la culture va ouvrir ses portes. Une foule compacte se presse, s’agite, parle fort. Au menu: le Bian Lian (changement de visage), sorte d’opéra-thé-spectacle traditionnel de cette région du centre-ouest de la Chine. A Chengdu, «ville des hibiscus» de presque dix millions d’habitants, les rendez-vous théâtraux du Parc de la culture sont très prisés. Avant le show proprement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion