Actualité

L’Ukraine reste championne du nucléaire

ENERGIE Au pays de Tchernobyl, les autorités publiques comptent, avec de l’argent suisse notamment, stimuler la production massive d’électricité à partir de nucléaire et de charbon.

Le ton enjoué contraste avec la gravité du propos. Alena Miskun, chargée de campagne à l’ONG européenne Bankwatch, est venue en Suisse durant l’Eurofoot pour alerter les Helvètes sur la politique énergétique suicidaire de l’Ukraine. Surtout, elle est venue tenter de convaincre les autorités suisses d’aider son pays à amorcer la transition énergétique au lieu de prêter son argent à l’industrie nucléaire ukrainienne. Le traumatisme de la catastrophe de Fukushima

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion