Actualité

Les Grecs ont fait durer le suspense

LÉGISLATIVES • Selon les premiers résultats connus, hier soir, le parti de droite Nouvelle Démocratie est arrivé en tête. Il se trouve même en position de former un gouvernement de coalition avec le Pasok.

Décidement, la Grèce réinvente à sa façon la série Urgence avec une gestion assez inédite du suspense électorale: hier soir, toutes les chaînes de télévision ont pour la première fois, retardé d'une demi-heure l'annonce des résultats des élections législatives de dimanche, avant de confirmer la très courte victoire des conservateurs de Nouvelle Démocratie. Les premiers sondages de sortie des bureaux de vote, jouaient en effet sur moins de 0,5 %

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion