Actualité

Les liquidateurs à nouveau sacrifiés

Le 26 avril 1986, la centrale provoquait le plus grave accident nucléaire de l’histoire. Vingt-six ans après, ses liquidateurs sont passés du rang de héros à celui de contestataires.
Au cœur de Kharkivskiy JDS/DDC

TEXTE ET PHOTOGRAPHIE:  JULIEN DESCALLES ET DAMIEN DUBUC Les nerfs à vif. Vyacheslav Kovtonyuk, un faux air de De Niro, ne prend pas le temps de retirer sa veste et attaque fort: «Quel scandale d’organiser une fête comme l’Euro 2012 de football au moment où il y a un génocide dans le pays!» L’ancien liquidateur a rassemblé plusieurs compagnons de lutte dans un local vétuste de Kharkivskiy, cité-dortoir de Kiev

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion