Cinéma

Conte cruel et pop de la jeunesse

DEEP END Le film culte de Jerzy Skolimowski ressort à Genève et Lausanne. Cette sidérante chronique de l’adolescence londonienne au début des années 1970 n’a pas pris une ride.
Photo. Mike (John Moulder-Brown) est fasciné par la rousse Sue (Jane Asher) MONT BLANC

Depuis peu de temps, Jerzy Skolimowski refait parler de lui. Pendant longtemps, le cinéaste né en 1938 n’était plus qu’un nom mythique dans l’histoire du cinéma. Figure majeure de la Nouvelle Vague polonaise dans les années 1960, il avait fini par déserter le paysage cinématographique à force d’errer entre l’Europe et les États-Unis. Après dix-sept ans consacrés à la peinture, il réalise coup sur coup le magnifique Quatre nuits avec

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion