Sept milliards d’humains sur terre

La survie de l’humanité passe par le changement des habitudes de consommation et l’autonomie des femmes, estiment les experts. La croissance ralentit mais le spectre de la surpopulation guette dans les pays du Sud.

Lundi prochain, le 31 octobre, la terre accueillera le sept milliardième humain, a fait savoir hier le FNUP, le Fonds des Nations Unies pour la population. Sept milliards, c’est un milliard de bouches à nourrir de plus qu’en 1998 – et quatre milliards de plus qu’en 1950 – pour notre bonne vieille planète, alors que les terres arables sur les cinq continents s’amenuisent à vue d’œil. L’humanité continue sa croissance

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion