Le Courrier

Ce journal appartient à ses lecteurs

Tamedia AG contrôle 74% du marché de la presse suisse francophone.» L’information, qui émane d’une récente étude de l’université de Zurich1, est passée quasiment inaperçue. On comprend bien pourquoi! Fédération de minuscules «pays» davantage qu’Etat unifié, la Suisse a longtemps cru être à l’abri de l’hyperconcentration médiatique dénoncée chez nos voisins. Mais derrière une pluralité de titres régionaux transparaissent aujourd’hui un nombre restreint de sociétés éditrices et, surtout, une logique

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion