Actualité

Un géant du sucre rattrapé par son passé

ARGENTINE • A Libertador, la population défie Ledesma, la plus grande usine de sucre d’Amérique latine, qui a été impliquée dans la dictature et continue de régner sur la région.
Le cortège ouvert par les Mères de la Place de Mai venues soutenir Doña Carrazana (la dernière mère de disparus de Libertador âgée de 89 ans) MARC LE DOUARON

En arrivant à Libertador General San Martín dans la province de Jujuy (nord-ouest de l’Argentine), le ciel change de couleur et une odeur fétide pénètre chaque particule de l’air. Au loin, derrière les plantations de canne à sucre, les cheminées de l’usine Ledesma se dressent fièrement depuis plus de cent ans. Elles sont le symbole d’une ville qui vit au rythme de son usine et qui est soumise à son

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion