Cinéma

Le chant (du cygne) des héros

DOCUMENTAIRE Voyage musical sur les pas du dernier interprète d’une épopée poétique pluriséculaire, «Sîra – Les chants du croissant de lune» sonde l’Egypte contemporaine. Entretien avec ses coréalisateurs.
L’Egyptien Sayyed el-Dawwy COLUMBUS FILM

Depuis des siècles, en terre arabe, on se transmet oralement des millions de vers contant le voyage épique au XIe siècle des Hilaliens, tribu originaire de l’Arabie saoudite, vers le Maghreb. Aujourd’hui, l’épopée poétique et historique de la Sîra ne doit la survie de son interprétation musicale qu’à un seul homme: l’Egyptien Sayyed el-Dawwy. Dans les années 2000, Sandra Gysi, anthropologue et documentariste zurichoise, et Ahmed Abdel Mohsen, scénariste et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion