Neuchâtel

Campagne de feu pour les plus petits

Comme membre de Solidarités, le conseiller communal de Neuchâtel Daniel Perdrizat devrait combattre la loi cantonale sur l’accueil des enfants, soumise au peuple le 3 avril prochain. Il n’en fait cependant rien, étant membre de l’exécutif de sa ville. Pourtant, il se déclare parfaitement à l’aise avec son parti, qui défend l’initiative «un enfant, une place», qui se trouve en parallèle de la nouvelle législation. Solidarités trouve ainsi que le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion