Neuchâtel

De la couleur pour dire l’égalité

NEUCHÂTEL – La journée internationale des femmes remet aujourd’hui les inégalités salariales entre les sexes au centre du débat. Toute la société est concernée.

Presque vingt ans après la grève des femmes du 14 juin 1991, l’inégalité salariale entre les sexes est toujours d’actualité. L’Office fédéral de la statistique vient de le rappeler il y a quelques jours, et la lutte pour un salaire égal entre hommes et femmes demeure une question de société. Diverses associations neuchâteloises vont donc s’atteler à le réaffirmer aujourd’hui et vendredi, au cours de diverses manifestations qu’elles ont voulu

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion