Actualité

«En Tunisie, l’Europe a une carte à jouer: celle de la femme»

FIFDH – La Tunisienne Souhayr Belhassen, présidente de la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH,) invite l’Europe à soutenir les jeunes et les femmes pour favoriser la démocratisation des pays arabes. Interview.

Figure de l’opposition en Tunisie, première femme présidente de la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH), Souhayr Belhassen a assisté à la révolution de son propre pays. Invitée à s’exprimer sur la solidarité avec les peuples arabes dans le cadre de la cérémonie d’ouverture du Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH, du 4 au 13 mars), elle exhorte l’Europe à dépasser sa crainte des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion