Histoire

«Rosa Parks s’est assise pour que nous puissions nous tenir debout»

ÉTATS-UNIS – En refusant de céder son siège à un Blanc il y a 55 ans, la Noire américaine Rosa Parks a amorcé le boycott des bus à Montgomery, en Alabama. Mais aussi un vaste mouvement qui mit fin à la ségrégation raciale.

Rien ne prédestinait Rosa Parks, couturière de métier, à devenir l’icône des droits civiques en Amérique ou la ‘Mère’ du mouvement qui a abouti à l’abolition de la loi raciale. Le 1er décembre 1955, elle refuse, dans un bus, de céder sa place assise à un homme blanc comme la législation l’exige. Elle se fait arrêter, condamner à payer une amende, et est inculpée de désordre public et de violation

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion