Le refus d’une participation à l’opération Atalante est un moindre mal

POLITIQUE – La conseillère aux Etats Liliane Maury Pasquier souhaite donner une explication claire de la récente prise de position du Conseil national au sujet de l’opération Atalante en Somalie.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion