Histoire

LA SOMBRE ÉPOPÉE DU TUNNEL DU GOTHARD

ENTRETIEN – En 1875, la Suisse se lançait dans la construction d'un tunnel sous le Gothard. Une lecture sociale de cet exploit nous rend un portrait bien moins éclatant de la Suisse à l'heure de sa première industrialisation.

Il faut dix minutes, aujourd'hui, pour arriver de Airolo à Göschenen. Demain – vraisemblablement déjà dès 2017 –, grâce aux nouveaux tunnels de Alptransit, le passage se fera à 250 km/h, sans même s'arrêter dans ces deux gares. Les premiers à traverser et creuser les viscères du massif (ceux qui en sont sortis vivants, du moins) n'ont pourtant pas mis moins de sept ans (1875-1882). Dans des conditions bien loin

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion