Histoire

La Journée de la mémoire

Fin 2002, le Conseil de l’Europe a lancé le principe d’une «Journée de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité». Chaque pays membre devait alors fixer à cet effet un jour de l’année. Ainsi, comme plusieurs autres pays européens, dès 2004, la Suisse a porté son choix sur le 27 janvier, soit le jour de la libération, après sa découverte fortuite par les troupes soviétiques,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion