Musique

Rim Banna: «Mon arme, c’est ma voix»

Son timbre profond et sa musique enflamment le public. Rencontre avec un symbole palestinien avant son concert à Meyrin.
«Mon arme, c'est ma voix»
«Je refuse d'être étiquetée comme Palestinienne d'avant 1948. Je suis une Palestinienne tout court.» DR
Chanson

Par la beauté de sa voix et le style de sa musique, Rim Banna a enflammé tout un public, du Nord au Sud de l’Europe comme au Maghreb et au Moyen Orient. Demain soir, la Palestinienne envoûtera le Théâtre Forum Meyrin de son timbre puissant. La chanteuse et compositrice a étudié à l’Institut supérieur de musique Gnessine de Moscou. Elle y obtient son diplôme en 1991 après six ans d’études

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion