Musique

«Les élites sont en retard sur le rap»

Olivier Cachin. DR
Hip hop

Olivier Cachin, 45 ans, se consacre au hip hop depuis un quart de siècle. A l'époque, jeune étudiant en anglais, il s'intéresse aux textes du punk. Le rap s'impose à lui «par sa manière nouvelle de s'emparer de la langue, de faire swinguer les mots, et de produire un discours radical». En prise avec une réalité urbaine fascinante, celle des ghettos noirs des Etats-Unis. Fondateur du magazine L'Affiche et ancien

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion