Comment la justice s’y prend pour distinguer la xénophobie du racisme?

DROIT – Xénophobe mais pas raciste, a tranché la justice zurichoise au sujet de l’affiche udéciste des moutons. Un jugement qui montre les limites de la norme pénale contre le racisme.

Le Ministère public zurichois a récemment jugé que l’affiche des moutons n’était pas raciste. Seulement xénophobe. Et qu’elle n’était donc pas condamnable. L’indignation soulevée par cette image a pourtant conduit au plus fort rejet spontané du racisme jamais observé en Suisse. Que se passe-t-il donc? Retour sur image. Première observation, la banalisation semble à l’oeuvre. Depuis l’élection du Conseil national, des quotidiens à gros tirage multiplient les portraits d’électeurs de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion