Actualité

Sensibiliser praticiens et populations

A Genève, le Service pour la promotion de l’égalité a mis sur pied, en 2005, un comité de pilotage pour sensibiliser tant les praticiens que les populations concernées par les mutilations génitales féminines. Outre divers services cantonaux, il comprend l’Organisation internationale pour les migrations et trois associations actives dans le domaine. Dans les familles, il s’agit notamment de prévenir les risques d’excision chez les fillettes, particulièrement vulnérables lors de vacances

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion