Suisse

Un peu de baume pour la famille

Manque de couverture financière, chasse aux prétendus abus… Les arguments varient peu lorsqu’il s’agit de cautionner les coupes dans les prestations sociales sur ces vingt dernières années. Un sabrage qui, présenté comme inéluctable, s’est largement poursuivi sous la présente législature (lire en page 2). Dans le domaine des assurances sociales, cette dernière restera néanmoins marquée par l’avènement du tant attendu congé maternité, ainsi que par la loi sur les allocations

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion