Suisse

APRÈS L’ÉLECTROCHOC, LE PDC MISE SUR SON LIFTING

FÉDÉRALES (V) – Après la débâcle de 2003, le Parti démocrate-chrétien, ragaillardi et «droitisé», part à la reconquête des sièges perdus au National. Il vise deux fauteuils au Conseil fédéral.

C’est dit, le Parti démocrate-chrétien veut récupérer son deuxième siège au Conseil fédéral, perdu en 2003 au profit de l’UDC. A la corde avec les radicaux pour la troisième place dans la course au Conseil national, le PDC peut logiquement espérer un maintien, voire une légère progression, de sa représentation aux Chambres fédérales. De là à reconquérir le siège perdu au gouvernement, la marche reste haute. D’autant que l’«activisme» médiatico-politique

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion