Genève

Révolte à Champ-Dollon: la justice genevoise en accusation

PRISON – Quelque deux cents détenus ont refusé hier de regagner leur cellule. Ils se plaignent des lenteurs de la justice.

Le feu continue de couver dans la prison de Champ-Dollon. Après les émeutes de mai 2006 et les incendies de juillet de la même année, une nouvelle insurrection a bloqué toute l’institution hier de 14h à 16h. Après le repas de midi, 210 détenus auraient décidé de ne pas regagner leur cellule. D’après le directeur de la prison, Laurent Beausoleil, leurs revendications ne concernaient pas leurs conditions de détention, mais

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion