Actualité

L’insulte faite aux victimes irakiennes

L’information était attendue. Elle n’en constitue pas moins une nouvelle douche froide pour tous celles et tous ceux qui aspirent à vivre dans une Suisse préservant un minimum de dignité: le Conseil fédéral a refusé mercredi d’accueillir un contingent de 500 réfugiés irakiens. Le désaveu infligé par la majorité des sept «sages» à Micheline Calmy-Rey résonne comme une gifle qui a le mérite de montrer que les silences et les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion