Autre

Et les écrivains, dans tout ça?

LIBRE OPINION – Sans auteur, point de littérature. Pourtant, il reste le maillon le plus mal payé de la chaîne du livre.

A l’heure où nos hommes politiques se penchent sur la crise de la chaîne éditoriale – le prix unique du livre n’en est que la partie visible –, il est juste de soutenir et saluer le travail de fond effectué par les libraires, les bibliothécaires et les éditeurs pour que se maintienne, en Suisse romande, un paysage littéraire diversifié. Mais dans tous ces débats, il est un acteur trop souvent

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion