Musique

Sous l’empire du «drone»

EXPÉRIMENTAL Sorcier des infrabasses, le groupe SunnO))) fascine au-delà des chapelles. Rencontre.
DR
Musique

Des fréquences graves qui, non contentes de faire trembler les murs, malaxent les entrailles et font vriller les globes oculaires, ça existe et c'est la spécialité du groupe étasunien SunnO))) – prononcer sun comme le soleil (et comme la marque d'amplis du même nom!). Tout volume dehors, planqué sous des robes de bure qui renforcent le caractère irréel de ses performances, SunnO))) repousse les limites d'un genre appelé drone –

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion