Histoire

Vous avez dit grève générale en Suisse?

Comprise comme une tentative de révolution avortée par l’état-major de l’armée suisse et par son général, la grève générale de 1918 est l’expression d’un malaise social que les autorités de l’époque ne peuvent entendre.
Mouvement ouvrier

Le 11 novembre 1918, alors qu’une partie du pays fête la fin de la Grande Guerre, le comité d’Olten proclame une grève générale dans tout le pays. Plus ou moins bien suivie selon les régions, la grève mobilise 250 000 travailleurs. Constitué début 1918 sous l’impulsion du leader socialiste Robert Grimm, le comité d’Olten regroupe des membres des partis ouvriers et des syndicalistes. Il tente de faire entendre au Conseil

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion