Genève

Analyser l’insécurité: à Vernier, l’idée divise

GENÈVE – L’observatoire municipal voulu par les socialistes laisse la droite sceptique.

Récolter des statistiques sur la délinquance de manière suivie et faire des bilans commentés de l’insécurité sur le territoire, telle serait la mission du futur observatoire de la sécurité et de la tranquillité publique de la commune de Vernier. La motion proposant sa création a été déposée au Conseil municipal par la section verniolane du Parti socialiste genevois (PSV)[1]. Le 24 octobre, l’entrée en matière sur le projet a été

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion