Solidarité

L’encombrant soutien moral de l’administration Bush aux démocrates égyptiens

ANALYSE – A trois mois de l’élection présidentielle, l’opposition lutte férocement contre le président Moubarak. Mais, au nom d’un nationalisme très présent, ses actions sont limitées.

Avec l’échéance des élections présidentielles et législatives (septembre et novembre) qui se rapproche, l’Egypte est en pleine ébullition. Il ne se passe pas un jour sans que la presse d’opposition ne tire à boulets rouges contre le gouvernement en place (lire ci-contre). Plus un jour sans que des accrochages entre forces de l’ordre et militants anti-Moubarak ne soient rapportés. Depuis deux mois, le centre de la capitale est truffé de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion