Actualité

Moubarak fait mine de lâcher prise

ÉGYPTE – Sous pression, Hosni Moubarak a annoncé samedi que le prochain président sera élu au suffrage universel. Le raïs compte bien l’emporter.

On dit que même le proche entourage d’Hosni Moubarak ne s’y attendait pas. Le président égyptien a pris de court tous les observateurs en annonçant, samedi, qu’il souhaitait que les élections présidentielles prévues au mois de septembre s’effectuent au suffrage universel direct, avec la participation de plusieurs candidats au scrutin. Lors d’un discours donné dans une université et relayé par la télévision nationale, le président, qui brigue un cinquième mandat

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion