Solidarité

La rue s’enhardit contre le trône de Moubarak

ÉGYPTE – A quelques mois des élections présidentielles, l’agitation gagne la rue, sur fond d’arrestations politiques et de bilan économique morose.

Militants marxistes, néo-islamistes ou pacifistes, intellectuels et défenseurs des droits humains… Ils étaient environ 500 à manifester, lundi 21 février, devant l’une des universités de la capitale égyptienne. A l’appel du Mouvement égyptien pour le changement, un collectif interpartis créé il y a six mois en réaction aux rumeurs de succession du président Hosni Moubarak par son fils Gamal. «Kefaya – ça suffit», «Assez de Moubarak», «Pour la démocratie»… Les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion