Solidarité

Russie-Ukraine: ambiguités africaines

Si l’Europe et l’Amérique du Nord font bloc derrière l’Ukraine, le continent africain, si souvent victime des Occidentaux, peine à condamner l’invasion russe. L’analyse de Paul-Simon Handy.
Ambiguités africaines 1
Les discriminations subies par les Africains et les Africaines souhaitant quitter l’Ukraine (comme ici à la gare de Lviv) ont autant préoccupé le continent que l’offensive russe. KEYSTONE
Russie-Ukraine

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion