Livres

Le chemin à l’envers

Le Chemin des Limbes, septième ouvrage que Frédéric Lamoth, raconte une histoire tragique, tristement banale et pourtant universelle.
Le chemin à l’envers
Roman

«Il y a des matins qui viennent sans nous réveiller tout à fait et des rêves qu’on n’oublie pas.» Ainsi commence Le Chemin des limbes, septième ouvrage que Frédéric Lamoth, médecin et écrivain, publie chez Bernard Campiche. En une phrase, la première, tout est dit: le style gracieux d’un auteur qui sait se faire aussi élégant que classique et le goût de la mémoire, teintée d’une mélancolie aux accents flous

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion