Économie

Louer ses objets plutôt que les acheter

Sharely, l’une des principales plateformes de l’économie circulaire, veut s’agrandir en Suisse romande.
Louer ses objets plutôt que les acheter
Les gens sont peu nombreux à utiliser chaque semaine leur scie circulaire ou leur Kärcher. Pourquoi ne pas louer cet outil? C’est ce que propose la plate-forme Sharely. KEYSTONE/Christian Beutler
Consommation

Louer plutôt qu’acheter? L’idée se répand en Suisse romande, où s’épanouissent diverses plateformes spécialisées telles que Locircus et Rebin. Basée à Zurich et détenue notamment par les entrepreneurs romands Dominique Locher (fondateur de LeShop, puis Farmy) et Pascal Meyer (fondateur et directeur de Qoqa), Sharely vise une expansion en Suisse romande. Elle a même embauché une nouvelle directrice, Lucie Rein, à cet effet. Comment faites-vous pour ­intégrer l’économie circulaire dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion