Vaud

Trois experts de l’ONU inquiets des accusations contre la police

Des expert·es de l’ONU estiment que actions des militants au Mormont constituent de la désobéissance civile pacifique et que celle-ci est protégée par le droit international.
Trois experts de l’ONU inquiets des accusations contre la police
Des expert.es de l’ONU enquêtent sur l'action de la police lors de l’évacuation des zadistes du Mormont (VD) en mars dernier. KEYSTONE
ZAD du Mormont

Trois rapporteurs spéciaux de l’ONU sont inquiets des allégations de recours excessif à la force lors de l’évacuation des zadistes du Mormont (VD) en mars dernier. Le canton de Vaud a répondu récemment à leur courrier, que Keystone-ATS a pu consulter samedi. Après cinq mois d’occupation, la police avait évacué fin mars le site du cimentier Holcim. Interpellés, au moins 37 zadistes qui avaient refusé de donner leur nom ont

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion