International

Plus de 90% des pays menacés d’années très chaudes à répétition

Selon une étude germano-suisse parue jeudi, presque tous les pays du monde pourraient subir une année sur deux très chaude dès 2030. Elle pointe du doigt les principaux pollueurs mondiaux et les efforts insuffisants pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, qui devraient encore augmenter de 13,7% d’ici 2030.
Plus de 90% des pays menacés d'années très chaudes à répétition
Sécheresse en Afrique du Sud, janvier 2020. KEYSTONE
Environnement

Quasi-tous les pays du monde pourraient subir une année sur deux particulièrement chaude à partir de 2030, selon une étude germano-suisse parue jeudi. Celle-ci souligne la responsabilité majeure des émissions de gaz à effet de serre des principaux pollueurs mondiaux. L’étude, publiée dans la revue Communications Earth and Environment, croise des données historiques d’émissions et les engagements pris avant la récente conférence mondiale sur le climat COP26 par les cinq

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion