Livres

Lost in Shanghai

Dans son deuxième roman, Les Immeubles de fer, Adrien Blouët raconte la dérive d’un jeune urbaniste dans une Shanghai dont il ne connaît pas les codes. Entre rire et désespoir, le portrait d’une ville hallucinante.
Lost in Shanghai
littérature française

Jeune urbaniste, Arthur s’envole pour Shanghai en rêvant ajouter sa pierre à l’édification de la mégapole chinoise, tentaculaire et sans limite, qui ne cesse de changer de visage. Son stage est surtout une façon de suivre Adèle, sa petite amie qui va y pratiquer la méditation… mais leur relation s’est terminée peu avant le départ. Chacun part donc seul dans la ville où ils finiront par se revoir sans jamais

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion