Cinéma

Anatomie d’un viol

Yvan Attal signe une remarquable adaptation des Choses humaines de Karine Tuil, qui aborde un sujet délicat avec pertinence et précaution.
Anatomie d’un viol
ELITE FILMS
Adaptation

Roman de Karine Tuil inspiré par une affaire de viol, Les Choses humaines est devenu un film, réalisé par Yvan Attal. Le cinéaste souhaitait traiter dans sa complexité un sujet sensible qui fait débat depuis MeToo. Découpée en trois chapitres, son adaptation entend restituer le point de vue de l’accusé («Lui») comme celui de la victime («Elle»), parole contre parole, avant que la justice ne tran­che au tribunal («30 mois plus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion