Genève

Tension sur les caisses de pension

Le gouvernement genevois souhaite modifier le taux de cotisation LPP au sein des caisses de prévoyance de l’Etat. Une réforme qui serait défavorable aux futur·es employé·es.
Tension sur les caisses de pension 1
Parmi les revendications motivant la mobilisation de la fonction publique ce jeudi figure en bonne place l’exigence du retrait des projets de loi touchant aux caisses de pension. JPDS
Budget 

Dans le cadre de la prochaine session du Grand Conseil consacrée au budget 2022, les parlementaires se prononceront jeudi sur une modification du taux de cotisation LPP au sein des caisses de prévoyance de l’Etat (CPEG, police et TPG). Le Conseil d’Etat, qui a déposé ces trois projets de loi en 2020, entend augmenter la participation des futur·es employé·es «pour la rendre plus conforme à la moyenne nationale des caisses

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion