Musique

Marina Satti, la bonne aventure

Un pied dans la pop urbaine, l’autre dans les traditions rurales balkaniques et orientales, la chanteuse et danseuse grecque élargit son audience. On ne peut que déplorer l’annulation de sa venue aux Créatives.
Marina Satti, la bonne aventure
«Je n’ai pas toujours été à l’aise avec mon corps, j’ai eu besoin de me réapproprier ma féminité.» MORTRIA
Portraits de der

L’incertitude sanitaire aura été plus forte. Au moment de mettre la touche finale à ce portrait, les Créatives annonçaient le forfait de Marina Satti, programmée samedi à Onex. Impression d’être projeté un an en arrière, avant l’arrivée du vaccin. Face à la perspective d’une nouvelle suspension de la culture, s’accrocher au mince espoir. Les craintes des artistes leur appartiennent. Pas de Marina Satti à Genève, donc. Mais un bel échange

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion