International

Les militaires tentent d’amadouer l’opposition

Les autorités soudanaises espèrent un accord avec l’opposition après avoir remis à son poste le premier ministre Abdallah Hamdok, rejeté par la société civile.
Les militaires tentent d’amadouer l’opposition
Le premier ministre soudanais Abdalla Hamdok ( à droite ) a été réinstallé à son poste avec l'aide des généraux, ce que la société civile et les autres partis ont rejeté. KEYSTONE
Soudan

Les autorités soudanaises ont libéré plusieurs détenus politique arrêté lors du coup d’Etat militaire du 25 octobre. Elles réalisent ainsi partiellement une clause-clé de l’accord conclu dimanche entre les généraux et le premier ministre réinstallé Abdallah Hamdok mais rejeté par la société civile et la plupart des partis. «J’ai été libéré tard (dimanche soir) alors que j’étais à l’isolement depuis le 25 octobre», a déclaré Omar al-Daguir, chef du parti

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion