Arts plastiques

L’hôtel BIM affiche complet

La Biennale de l’image en mouvement transforme le Centre d’art ­contemporain de Genève en auberge. Idéal pour apprécier au mieux films et installations
L’hôtel BIM affiche complet
"Couture Critiques" (2021) de Mandy Harris Williams, dans la chambre 303. QUENTIN TOUYA / Centre d’Art contemporain Genève
Biennale

Inutile d’aller quémander à l’Office du tourisme: les treize chambres d’hôtel du Centre d’art contemporain de Genève sont toutes réservées. Et ce jusqu’au 30 janvier, le temps d’une Biennale de l’image en mouvement faite ­d’espaces dûment numérotés et équipés d’écrans. Dix-septième du nom, l’événement ­repoussé d’une année veut brouiller la frontière entre réel et virtuel, ­«démontrer que d’une certaine manière, cette séparation est en train de s’évaporer», commente Andrea Bellini,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion