Neuchâtel

Tiens, voilà de la culture

D’anciens abattoirs opèrent leur mue sur des sites désaffectés à La Chaux-de-Fonds, Bienne et Saint-Imier. Ou comment la culture conquiert de nouveaux espaces.
Tiens, voilà de la culture
Les anciens abattoirs de La Chaux-de-Fonds feront peau neuve d’ici à 2023. STEPHANE BALLMER
Arc jurassien

Abandonnés depuis des lustres mais souvent conservés dans leur jus, trois anciens et imposants abattoirs de l’arc jurassien vont bientôt renaître sous un jour nouveau. Ils seront recyclés en salles de conférence, en centres culturels ou en espace multipack (police, santé et tourisme), comme dans le Jura bernois. Ces ravalements de façade concernent d’anciens sites communaux à La Chaux-de-Fonds, à Saint-Imier ainsi qu’à Bienne. «Aller de l’avant» Dans le Haut

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion