Vaud

Un différend salarial goût mocca

Unia Vaud et Kelly Services SA, sous-traitant de Nespresso, ne s’accordent pas sur les salaires horaires.
Unia Vaud et Kelly Services ne s’accordent pas sur les salaires horaires
Unia Vaud estime que Nespresso profite de la sous-traitance pour ne pas assumer ses responsabilités en matière salariale. KEYSTONE
Droit du travail

Unia Vaud et Fribourg ont mené une action samedi à Lausanne devant la boutique de Nespresso. Le syndicat a remis une lettre à la gérante du magasin de Saint-François à l’intention du directeur de l’enseigne. Le syndicat demande à Nespresso de prendre ses responsabilités sociales concernant les contrats de sous-traitance établis par la société de location de service Kelly Services (Suisse) SA, à laquelle la multinationale recourt, et son client

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion